Comment j'ai réglé ses problèmes de sommeil

Vous vous souvenez, il y a 3 mois je vous racontez que la Mini n'arrivait plus à s'endormir seule le soir, d'un coup du jour au lendemain, en plus de ces nuits chaotiques depuis un an ...
La seule solution que j'avais trouvé c'était de m’asseoir quelques minutes dans la chambre et attendre ....
Sauf que pour moi, s’asseoir, attendre, et sortir à quatre pattes sans bruit n'était pas une vraie solution. Certes, j'évitais les cris, mais merde ! J'ai déjà des journées assez chargées comme ça pour passer en plus je ne sais combien de temps à attendre que Mlle s'endorme. Surtout que parfois, au bout de 15mn elle se redressait, découvrait que je m'étais échappée en douce, et on était repartis pour un tour! Non vraiment ce n'était plus possible. Je refusais de me laisser faire par un bébé de 15 mois. Après tout, c'est quiiii le Patroonn !!! 
J'étais également sure et certaine qu'elle n'avait aucun souci. C'était un pur caprice, je le sais, c'et ma fille, je la connais. Une visite chez la Pédiatre et un petit " ça serait pas un peu un problème d'autorité sinon ? ...." l'air de rien m'ont également fait réfléchir. J'ai donc tenu 10 jours de plus après mon billet.

Et un soir j'ai craqué, j'ai dit STOP! Un an qu'elle nous pourrissait nos nuits, elle n'allait pas en plus nous pourrir nos soirées! Un soir je n'ai pas voulu rester, alors elle a fait son cinéma, elle a commencé à crier, hurler. Je l'ai laissé quelques minutes, le temps que les nerfs et le raz le bol montent tout doucement en moi.
Puis j'y suis allé d'un pas bien décidé, j'ai quand même vérifié que tout allait bien, et j'ai commencé un véritable monologue d'un ton ferme. Pas méchant, pas en colère, mais vraiment très ferme ! 

" Maintenant ça suffit C ! arrête ! tu n'as pas de problèmes, t'es pas malade, t'as pas soif, ta couche est propre, t'as mal nulle part, TOUT VA BIEN ! Arrête, t'as pas besoin de moi pour t'endormir, tu t'es toujours endormi seule et sans souci. Je suis là, à côté, je ne m'en vais pas, L est là, elle dort à côté de toi. Personne ne s'en va, tu n'es pas seule, mais tu embêtes tout le monde. Maman n'est pas contente, Maman n'a pas envie de venir te voir quand tu fais ton caprice, les bisous et les câlins je t'en fais autant que tu veux, mais la journée, pas maintenant. Maintenant tu dors, ça suffit! arrête! stop! non ! ...

Je ne l'ai pas prise. J'ai relancé mon monologue à chaque tentative de chouinerie, j'ai pas lâché. Il faut savoir que à peine j'ouvrais la porte elle s’arrêtait desuite et baissait la tête comme pour dire "je sais que je suis une chipie". Avec limite un sourire en coin. Vraiment. J'aurais du la filmer!
Ensuite je lui ai dit "maintenant je sors et c'est fini, tu dors, je ne reviendrai plus"
J'ai poussé la porte et bien sur ... elle a recommencé. Alors j'ai ré ouvert assez rapidement. Elle était debout au bord de son lit, juste derrière la porte. A peine la porte ré-ouverte, hop, plus de bruit, tête baissée. "Non C, ça suffit !

Porte refermée. Chouinage, Porte ré-ouverte. "Arrête, j'ai dis stop maintenant, ça suffit, c'est fini, c'est la dernière fois, tu vas dormir tranquillement toute seule comme une grande fille maintenant !" Porte refermée.
Etc, etc .... je suis resté derrière la porte 2mn max à chaque fois, et 30secondes à l’intérieur peut être. Et j'ai tenu. Je l'ai refait 10 fois peut-être. Je crois que ça a duré 20mn.

Et puis d'un coup, au dixième refermage de porte, une énième tentative de chouinage de quelques secondes seulement, et puis .. plus un bruit. Je l'ai entendu s'allonger, pousser un soupir comme pour dire "bon ok, elle a gagné, j'abandonne". Et puis plus rien. Elle s'est endormie et ne s'est pas réveillé de la nuit. (Je crois que j'ai fais une méga danse de la joie dans le salon pour fêter ça!)

Et depuis ça dure, ça fait 2 mois. 
Je leur lis une histoire, les câlines chacune sous leurs couvertures, un bisou, "bonne nuit les filles, faites de beaux rêves, à demain", et hop, c'est plié. Comme avant. Le bonheur ! Et elle fait aussi ses nuits quasi tous les jours depuis.



Alors tous les bébés sont différents, et certains n'arrivent pas à s'endormir pour X ou Y raisons. Mais clairement, arrivés à un certain âge, si ils ne sont pas malades et que ce n'est pas l'angoisse de la séparation qui les fait pleurer à gros sanglots pleins de larmes, non ce n'est pas normal. Si vous êtes dans le même cas je ne peux que vous encourager à tenter quelque-chose de similaire. Leur montrer que c'est à nous de décider des limites, de jour comme de nuit, leur montrer qu'on les aime fort mais c'est nous qui décidons, cela ne peut qu'améliorer les relations!
Et d'ailleurs, depuis ma Mini est également bien plus calme et moins capricieuse en journée. Je pense que au fond j'ai toujours un peu culpabilisé d'avoir eu moins de dispo pour elle quand elle était bébé. Du coup, la fatigue aidant, j'ai toujours moins tenu face à ses caprices, j'avais tendance à lâcher, et je pense qu'avec son sacré petit caractère elle l'avait finalement bien vite compris !

* je ne peux quand même m’empêcher de me dire ... jusqu'à quand? 1an de galère ça ne s'oublie pas si vite ;-)

Décorer ses murs avec ses propres photos

Il y a quelques temps de ça avec le Mari nous avons pris une grande décision : décorer nos murs du salon un peu trop vides ! 
Le problème c'est que nous avons rarement de coup de cœur pour des tableaux ou bien quand on en trouve ils sont vraiment trop chers 
Il y a quelques années nous avions fait imprimer une photo de notre voyage au Mexique et nous aimons beaucoup le fait que personne d'autre ne l'ai ! Nous avons donc décidé d'imprimer une belle photo de chacun de nos voyages et d'en faire une mosaïque de cadres dépareillés sur un des murs.
Sauf que ... Vous savez comment c'est, on a acheté quelques cadres, on a commencé à sélectionner quelques photos, et puis ... plus rien. Pas le courage de s'y mettre vraiment, pas le temps de finir.

Et puis j'ai reçu une proposition du site Prentu pour tester un de leur produit de décoration murale. Autant vous dire que j'ai de suite  su ce que j'allais faire !
Ils proposent beaucoup de produits photos divers et variés, et dans la partie décoration murale, il y a vraiment un beau choix de supports: Plexiglas, bois, alu, toile, ... Mais très rapidement nous avons choisi d'imprimer sur une toile! 
Nous avons déjà une toile ( Ikea) dans la chambre et j'étais certaine que le rendu serait top ! 
Concernant la photo, nous avons finalement opté pour une de mes photos de Marseille, afin de garder notre concept de cadres pour nos souvenirs de voyages. (Un jour peut-être..)
Mon choix s'est immédiatement porté sur cette photo de la cathédrale de la Major vue du Mucem, en sépia!



En quelques clics la photo est téléchargée, puis il suffit de sélectionner la taille voulue. Très pratique, le prix et un aperçu du rendu sont visibles instantanément en fonction de la taille ( je sais pas vous mais moi des dimensions seules ça ne me parle jamais vraiment trop ) 



Quelques jours plus tard, et alors que par hasard (ou par chance) j'étais chez moi, le livreur m'a apporté ma grande toile !
En l'ouvrant j'ai été un peu surprise de l'emballage un peu léger pour protéger la création, mais heureusement, le livreur avait été soigneux !
Et puis j'ai découvert ma toile! MA photo en cadre, en toile déco impeccable, d'une superbe qualité. J'ai été bluffée.
Je me suis empressée de décrocher le seul cadre de notre salon pour l'y accrocher, pour voir ce que ça donnait, et je n'ai pas été déçue ! J'aurais même pu la prendre un peu plus grande tant la qualité est top.
Mais je pense que le fait de pouvoir afficher sa propre photo sur une toile comme une pro, c'est ce  qui fait tout. J'étais vraiment contente et fière ! On a même fait croire à mes beaux parents qu'on l'avait acheté à une jeune créatrice Marseillaise :)



Donc en résumé si vous avez quelques jolies photos souvenirs qui traînent dans vos ordinateurs, n'hésitez pas ! Le site est bien fait, très facile d'utilisation et les prix vraiment abordables, surtout quand on voit le prix des tableaux en magasin ! 

Pour ma part, j'ai bien envie de me relaisser tenter par un autre support pour imprimer (enfin!) une photo de notre mariage

Toile de dimensions 40x80, offerte par la marque Prentu. Un grand merci à eux pour ce test

A une semaine du Marseille-Cassis !

Et voilà, nous y sommes (presque) ! 
Il y a même pas un an, je reprenais le sport après ma 2ème grossesse, et surtout, je me mettais au Running sérieusement. Mon objectif, je me l'étais juré, c'était de faire le célèbre semi Marseille-Cassis !
Cette course quand on a grandi à Marseille, on en entends parler depuis toujours. La course des grands, la course des forts !
Il y a encore un an, c'était pour moi une idée vraiment folle. Mais malgré les nuits pourries pendant des mois et des mois, malgré le peu de dispo pour suivre un entrainement régulier, malgré le travail, la fatigue ... malgré TOUT, j'ai rien lâché !

Avec ma copine du bureau et du Club d'athlé, on s'est motivées en septembre pour faire une fois La Gineste, le célèbre col entre Marseille et Cassis. 10Km de montée. Juste pour voir à quoi s'attendre. Et j'avais été très surprise de voir que finalement, je m'en étais fait toute montagne alors que oui, c'est faisable !


En haut, tout en haut du col de la Gineste !

La semaine d’après on s'est de nouveau motivées pour courir 20Km. Elle l'avait déjà fait mais moi jamais. Je n'avais jamais couru plus que 12km, donc là aussi, je voulais voir à quoi m'attendre, surtout physiquement, voir si mes genoux suivraient. Et ça a été sauf une douleur insoutenable dans le ventre .. apparemment musculaire.

La semaine d’après, direction la montagne chez mes parents, pour un 14km avec une très grosse montée bien violente. mais j'étais bien, sauf de nouveau la douleur du ventre réapparue sur la fin.



Depuis je suis revenu a un rythme d'entrainement plus "normal" et la semaine dernière j'ai couru le 15Km de l'Algernon. Je suis partie tranquille et j'ai finalement fini en 1h18, un très bon temps selon moi ! Ça m'a redonné un bon coup de motivation et beaucoup d'espoir pour la semaine prochaine!



Il va falloir que je gère vraiment bien ma vitesse, ne pas partir trop vite, boire, ne pas trop forcer. Parce que le Marseille-Cassis ce n'est pas vraiment un semi homologué, car il est trop dur.
C'est 10km de montée, et 10Km de descente.
C'est 327m de dénivelé.
Et 15 000 participants.

A une semaine de cette course mythique, la pression monte! J'ai un peu mal à la cuisse et ça m’embête vraiment. Je sais que je suis bien entraînée, que je peux le faire en 2h15, mais j'ai un peu peur du côté physique, et j'ai tellement peur de me blesser si près du but ...

Au programme cette semaine, les fractionnées du mardi soir avec le Club et un échauffement samedi matin. Et du repos.

Rendez-vous dans une semaine !!


Nos vacances en Ardèche (avec 2 jeunes enfants)

Deuxième été à 4, nous avions choisi cette année de passer nos vacances pas trop loin de chez nous, pour cause de Mini par vraiment cool en voiture! Après La Dordogne, La Côte Basque ou Annecy l'année dernière, nous voulions éviter de trop long trajets, et partir le plus détendu possible!

Nous avions choisi l’Ardèche Méridionale, la partie la plus au Sud, réputée pour son climat, ses jolis villages, et bien sur, les fameuses Gorges de l'Ardèche.
Nous avons séjourné dans un gîte vers Grospierres, aménagé dans l'aile d'un superbe château. Grospierres est très bien situé dans la vallée du Chassezac, le long d'une route principale à partir de laquelle de nombreux villages et vallées sont facilement accessibles. Le tout à 2h40 de chez nous, on ne pouvait pas mieux trouver!
La région abrite de nombreux villages classés "Plus beaux villages de France" ou "Villages de Caractère". Ce sont des petits villages en pierres, aux petites ruelles sinueuses ou aux escaliers tortueux. Certains sont parfois très petits et ne valent peut être pas de grands détours, mais en étant dans la région, et avec la rivière toujours proche, ils constituent toujours un bon but de promenade.


Nous avons commencé par Labeaume. Petit mais mignon village, avec tout en bas une grande et jolie place avec plusieurs restau et un accès à la rivière facile, Juste ce qu'il faut avec les enfants, sans trop de courant, et une partie à peine inclinée pour s'amuser avec des bouées. Ce coin est resté notre préféré !




Le lendemain nous sommes allé à Balazuc. Le village est bien plus grand. L’accès à la rivière est facile, il faut tout descendre, jusqu'à une petite plage de sable. Il y a du coup beaucoup de monde. Il y a cependant un très haut pont qui traverse, et permet de récupérer un petit sentier pour une promenade d'environ 20mn, jusqu'au Viel Audon, un petit village autrefois abandonné, reprenant vie peu à peu grâce à des bénévoles. La balade est recommandée sur tous les guides, mais nous l'avons faite vers 12h30, un jour où il faisait vraiment très chaud. C’était très joli mais avec les filles et la chaleur nous n'avons pas vraiment apprécié, et nous sommes empressés d'aller nous baigner !





Le 3eme jour, le temps étant légèrement couvert, nous en avons profité pour faire une jolie balade peu connue: la résurgence de la Font Vive. Apres une jolie petite promenade, la résurgence apparaît au milieu de la forêt. C'est un trou d'environ 10m de profondeur, à l'eau turquoise, limpide, et .. glaciale! ( certains arrivent à s'y baigner, mais à 12 degrés, on n'y a mis que les pieds). Une petite pause bien agréable après les 2 jours de rivière. Non loin de là se trouvant un centre équestre, nous avons  fait faire la traditionnelle petite balade à poney  à Choupette, et la Mini a même pu partager quelques mètres avec sa sœur !



Le jour d’après nous avons visité Vogüe. Un peu déçu car assez petit, nous avons vite retrouvé les bords de la rivière, mais là aussi, avec les filles ce n'était pas le meilleur endroit: pas mal de courant, de la profondeur, bref, pas idéal. ( Nous avions d'abord tenté de nous approcher de Vallon Pont d'Arc , surnommé Canoé Ville / Kayak City par le Routard, .... mais des bouchons interminables ont eu raison de nous !)



Comme nous ne voulions pas rentrer desuite, nous nous sommes finalement arrêté à Ruoms. C'est un peu la "grosse" ville du coin. (toute proportions gardées hein, nous sommes en Ardèche ! ) et nous n'avions donc pas prévu de la visiter. Nous avons arpenté la vielle ville seulement, et c'était finalement très joli. Nous avons pu faire quelques boutiques aussi, ce qui commençait presque à nous manquer, haha ! Nous avons finalement fini note journée au bord de la piscine de notre location, pour le plus grand bonheur des filles, dont Choupette qui est devenu en quelques jours à peine une championne de la brasse et des plongeons !



Le 6ème jour nous sommes parti en balade vers Saint Alban Auriolles à la recherche d'un Dolmen. Une nouvelle fois, petite balade de 20/25mn aller, pas mal caillouteuse par contre, de quoi apprendre l'équilibre à la Mini! Nous sommes ensuite passé par le musée d'Alphonse Daudet, sympa pour des enfants mais un peu plus grands que les nôtres. Pour finir cette journée, nous avions repéré entre contre bas de la route vers Ruoms, un joli coin baignade, et nous en fîmes pas déçus, malgré le monde!



Le dernier jour de cette première semaine, nous avons décidé de nous la couler un peu plus douce! Nous avons fait une promenade le long de la rivière où se trouvait notre location, et après un repas au jardin, les filles ont pu faire une vraie sieste dans leurs lits pour recharger les batteries! Et l’après midi piscine, sans voiture, était juste parfaite.



Cette journée détente nous a fait le plus grand bien, car en effet, si l'Ardèche est une destination de prédilection pour les familles, où petits et grands se régaleront des nombreux spots baignades en rivières, kayak, et autres promenades, il faut avouer qu'avec des enfants de 3 ans et surtout 1 an, c'était pas de tout repos. Les trajets en voitures sont courts, donc nous devions sans cesse réveiller les filles à peine endormies. Nous ne restions jamais une journée entière au bord de la rivière car trop long pour les filles et surtout trop chaud, et les villages étaient bien trop petits pour s'y prélasser longtemps.
Il faut quand même noter qu'il a fait particulièrement très chaud, donc c'était assez fatiguant. Vous me direz "mais pourquoi avoir fait tant de choses alors?". Et bien parce qu'il y a plein de jolis choses à faire et à voir, et nous avons pour habitude de profiter à fond de nos vacances pour découvrir de nouvelles régions!
Il faut juste trouver le bon rythme avec des jeunes enfants, être équipé d'un porte bébé ou d'une écharpe car les villages sont quasi tous pavés ou en hauteur avec beaucoup d'escaliers. Et si possible, trouvez une location avec piscine, petit luxe non négligeable et fortement apprécié! Dans l’ensemble, nous avons passé une semaine au top, et le Mari est carrément tombé amoureux de la région, au point que depuis il s'y voit acheter une maison secondaire pour nos vacances en famille ! (enfin, il faudrait commencer par gagner au loto pour concrétiser son rêve!!)

Je vous recommande donc l'Ardèche pour vos vacances natures en famille et au soleil, d'autant plus si vos enfants ont au moins 5 ans ! ( en dessous de 4 le kayak et interdit :) ) 

La Mini, 15 mois, ne s'endort plus seule

Ceux et celles qui me suivent depuis un an, surtout sur Twitter, savent ! Savent que en matière de sommeil, la Mini nous en fait voir de toutes les couleurs. Disons que depuis ses 5 mois, depuis ma reprise au boulot, ses nuits ont commencé à s'agiter, et que par cycles, elle dort ou pas.
Mais au moins, les couchers ont toujours été faciles, comme pour sa sœur. Un câlin, un bisous et au lit. Le temps de lire une histoire à ma Grande dans ma chambre, et elle s'endort.

Enfin, ça c'était jusqu'à il y a 3 semaines environ, lorsque nous sommes revenus de vacances. 
Après 15 jours de nuits incomplètes hors de chez nous, la Mini a redormi comme une marmotte dès notre retour. Ça a duré 3 jours. Hasard ou pas, un soir je me suis accordé une sortie entre copines, et le lendemain, ça a été fini!
Des pleurs, puis des hurlements à peine le dos tourné, même pas encore sortie de la chambre. Si elle parlait je pense qu'elle aurait dit "nooooon, ne part paaaas, ne me laisse paaaas, ne me quitte paaaaas, nooooon, Mamaaaaan" !!
Alors j'y suis retournée, surprise, lui faire un câlin, la rassurer, la bercer un peu pour l'apaiser. Pleurs de nouveau à peine déposée au fond de son lit.
Re câlins. Re pleurs. Stupéfaction. Incompréhension... Désespoir.
Ça a duré 3 soirs. De longues soirées où elle finissait par s'endormir d'épuisement vers 22h voire 23h, après de multiples aller-retours, des câlins, de énervement, des pleurs, des hurlements. Je voulais d'un coté la rassurer, mais de l'autre j'avais peur de lui donner l'habitude de ma présence et mes bras pour s'endormir. Puis au bout de 3 jours, ce fut au tour de la sieste. Puis dans la suite logique quelques jours plus tard, le tour aux réveils nocturnes. Les réveils où comme elle ne s'endormait plus seule, elle hurlait de la même façon que au coucher. Et donc il fallait 1h30 pour la rendormir. Sympa de ne pas dormir de 4h à 5h30 quand tu travailles le lendemain ...
En quelques jours tout s'est dégradé. J'en étais à préférer les 2 réveils nocturnes, mais rapides des semaines précédentes.

J'étais de nouveau épuisée. J'ai beaucoup parlé sur Twitter, avec les adorables Marie ou Seb, experts malgré eux de couchers ou nuits difficiles. J'ai demandé à tout le monde leurs idées, leurs solutions, leurs expériences. J'ai lu, j'ai cherché. Je me suis affolée en tombant sur des conversations entières de forums qui décrivaient parfaitement ce que je vivais ( souvent au retour de vacances d'ailleurs .. ). Je suis même tombé par hasard sur l'article de MissBrownie L'Enfer du Coucher qui résume également bien la situation, et partout la même conclusion: il n'y a pas de solution miracle, et ça peut durer des mois.



J'ai tout essayé: la rassurer, la câliner ; la laisser un peu pleurer avec la méthode 5/10/15 ... voire 20 ! trop dur. C'est insupportable de laisser pleurer un bébé, de la torture pour eux et pour nous, je ne sais pas comment font les gens pour les laisser pleurer 1h entière ?! J'ai même essayé de la garder avec nous au salon: pas dormir pour pas dormir au moins on entendait pas pleurer. Mais ce fut que reculer pour mieux se manquer vers 22h30 ...
J'ai aussi changé la disposition de la chambre, en inversant la place des lits. TOUT je vous dis, j'ai tout essayé !

Et puis ... un jour je me suis souvenu avoir un petit objet qui faisait de la lumière et de la musique: j'ai nommé la veilleuse musicale! Tellement peu servie pour ma grande que je l'avais oublié! J'ai d'abord tenté naïvement de la poser pas loin pour qu'elle regarde les petits dessins défiler au plafond: foutaise!
Et un soir j'ai eu l'idée de la poser dans son lit ( j'avoue, après que le Mari ai posé son téléphone avec une musique dessus. L'effet apaisant immédiat, mais avec les ondes du wifi ...)
Elle s'est allongé en la tripotant dans tous les sens. j'étais assise par terre à côté du lit, et régulièrement elle se levait d'un coup pour vérifier si j’étais toujours bien là.
Puis après quelques jours j'ai essayé avec une autre veilleuse, qui ne fait pas de musique et donc qui ne s’arrête pas au bout de 10mn. Juste de la lumière douce, et qui change régulièrement de couleur.



Au début je restais 15 ou 20mn le temps qu'elle s'apaise vraiment et ne se lève plus. Puis je sortais discrètement, limite à 4 pattes !
Puis je me suis "échappée" de plus en plus vite. Après 15mn, puis 10mn, puis 5mn.
Ça fait 3 soirs que je ne reste plus que quelques minutes. Bien sur elle ne s'endort pas de suite, mais à peine allongée je la sens détendue, elle joue un peu avec sa veilleuse en mode "nuit/jour/nuit/jour.." et se tourne.
Quand je sors je sais qu'elle bouge encore un peu, mais ne me cherche plus. 
Elle a donc juste besoin de ma présence pour s'allonger et de détendre, quelques minutes pour la rassurer. 

Je continuerai comme ça le temps qu'il faudra. C'est la solution la plus apaisante pour tout le Monde.
Je ne sais pas si ça tiendra d'ailleurs. Peut-être que d'ici quelques jours ça sera reparti, qui sait. Le sommeil n'est jamais acquis avec ces bébés difficiles. 
Ce n'est pas LA solution universelle, mais une piste parmi tant d'autres à essayer si vous passez par là. Tous les bébés sont différents, donc à chacun sa solution. 
En tout cas, je comprends maintenant la situation de détresse que vivent tous les parents dans ce cas. Ce besoin de trouver une solution, cette angoisse de voir que rien ne marche, ce questionnement incessant se demandant jusqu'à quand ça va durer, quand est-ce que ça va s’arrêter...

J'ai eu la chance d'avoir un 1er bébé au sommeil parfait, mais je ne savais pas à quel point j'étais en effet très chanceuse! Si votre bébé est un bon dormeur, profitez, la vie est beaucoup plus facile quand tout le monde dort !


EDIT du matin: j'ai fini ce billet à 23h20 hier soir. A 23h30 j'ai voulu aller me coucher, la Mini s'est réveillée. Inconsolable, on lui a donné du Doliprane car elle a une dent qui perce et semblait avoir mal. Apres ça câlin, veilleuse et autres n'y ont rien fait. elle a pleuré jusqu'à presque 1h du matin. On a fini par lui donner un biberon qui l'a rendormi immédiatement. On ne le faisait plus car elle refuse de plus en plus souvent les biberons, le soir, le matin, la nuit... Cette fois-ci elle avait donc juste faim ? Pas besoin de vous décrire notre état à 1h du matin avec ce bébé inconsolable et qui plus est, archi nerveuse ... :(

Rien n'est jamais acquis je disais !



Des souvenirs sur le frigo

Vous revenez de vacances, ou pas, vous avez encore pris plein de photos, et elles vont encore se faire oublier au fin fond de votre ordinateur? alors vous êtes comme moi ! A part pour les congés d'été où je m'oblige à faire un livre photo dès mon retour depuis la naissance de Choupette, toutes les autres photos, dont les 500 000 de mes filles, restent dans des dossiers sur mes disques durs sans jamais voir le vrai jour.

Heureusement maintenant il existe plein de chouettes solutions d'impression de ces photos, alors pourquoi en pas se laisser tenter ! Par exemple chez Carteland, vous pouvez créer sur super jolis magnets pour votre frigo. Il y a pas moins de 21 modèles différents, que vous pouvez ensuite personnaliser, de quoi bien s'amuser du coup !

J'ai mis un bon moment pour choisir le modèle, je n'arrivais vraiment pas à me décider, mais finalement j'ai opté pour la simplicité du modèle douceur *. Le lot comprends 12 photos mais on peut en rajouter tant qu'on veut. J'en ai créé pour nous avec des jolis souvenirs de nos filles, et j'en ai fait en plus pour mes parents et beaux parents : une jolie idée cadeau !


J'ai reçu cette jolie boite quelques jours après seulement, ma fille était hyper impatiente de découvrir la surprise à l’intérieur ( et moi aussi!) :)
Elle contenait donc mes 12 magnets, avec une qualité photo vraiment parfaite, j'ai été vraiment surprise !

Ils mesurent 9 cm x 10 cm, ce qui assez gros en fait, plus gros que ce que je pensais ( je me fais toujours avoir avec les dimensions quand je commande sur Internet ! haha) mais du coup ça fait vraiment joli ! Les photos sont grandes et belles, ça décore vraiment le frigo devant lequel on passe sans cesse, et ça fait bien plus propre que des photos imprimées et "collées" sur le frigo ( c'est la maniaque du rangement qui vous parle!)





J'aurais juste du choisir un modèle qui fasse d'avantage format "pola" avec des p'tits dessins ou un texte, ça aurait été finalement un peu plus fun. Les modèles "quotidiens" ou "ardoise" me font déjà grandement de l’œil !
Une super idée déco pour chez vous ou pour offrir : les grands-parents étaient bien entendu ravi !

Merci à Carteland pour ce test !

* produit offert par la marque

Le coeur serré pour son dernier jour de crèche

Et voilà, on y est : Dernier jour de crèche pour ma Choup ! 
Elle a bien compris que c'est aujourd'hui, on comptais les jours ensemble, et ce matin elle est tellement contente que j'ai eu  droit à une vraie pose et un beau sourire pour fêter ça !
 
 
 
youpi youpi, la crèche est finie !

Cette Maman bienveillante que je ne suis plus ...

Pendant 2 ans ma Choup a été un bébé parfait. Rien à lui reprocher. Elle était tellement gentille, douce, calme, elle se couchait sans aucun souci, dormait bien, se réveillait tard, était poli, ne nous répondait pas ... 
J'étais du coup une Maman douce, attentionnée, plein de câlins et d'adoration pour son bébé. Je me souviens avoir tellement lu d'échanges sur Twitter entre Mamans qui n'en pouvaient plus, étaient à bout de gérer des couchers interminables, des crises monumentales... ça me paraissait tellement dingue, et quasi incompréhensible à l'époque de se mettre dans de tels états.
Et puis sa sœur est arrivée. D'abord dans mon ventre, et les 1ers caprices sont apparu ( jalousie, terrible two? Nous ne saurons jamais).Puis la Mini est né.
Au début ça allait encore. Au fil des mois et avec la reprise du boulot et la fin de nos nuits complètes, mon humeur et ma patience ont commencé à se dégrader. Mais je gérais encore.
Plus maintenant. Je ne peux plus.


J'ai l'impression d'avoir atteins ce point de non retour, de plus savoir comment gérer ma grande. Je ne sais plus quoi faire, quoi dire pour gérer ses crises monumentales. Je dis gentiment 1 fois, 2 fois ... et puis je pète un câble, d'un coup. Il y a encore quelques mois si je criais, elle en pleurait tellement elle n'avait pas l'habitude. Maintenant elle en rigolerait presque avec son petit air nargueur. Et bien-sur ça a le don de m'ennerver encore plus.
Quand elle finit par s'endormir alors que j'ai vraiment hurlé, je m'en veux et vais lui faire un câlin dans son sommeil en lui murmurant que je l'aime si fort mais que c'est dur, vraiment dur d'être une Maman de 2 poupettes, rapprochées qui plus est. Parfois je pleure aussi. Elle me demande pourquoi et j'essai de lui expliquer sans la culpabiliser. Mais que peut-elle vraiment comprendre à son âge? Je pleure aussi beaucoup seule dans mon coin, presque en espérant que le Mari me voit et me soutienne. Mais peut-il vraiment me comprendre? Et j'ai l'impression que ça va crescendo.
Pas plus tard que ce soir, pour le 2eme jour consécutif, à cause de la chaleur surement, elle ne dormait pas, elle jouait, faisait du bruit, et a donc fini par réveiller sa sœur. A 21h45 plus personne ne dormait. Je l'ai sorti de la chambre et l'ai assise par terre dans le couloir pendant que je prenais ma douche pour la calmer, et surtout pour laisser la Mini enfin dormir. Même cirque hier soir. Et ce matin, crise monumentale à 6h du matin, les 2 réveillées, et elle qui ne s'est jamais rendormie. Ça plus la chaleur étouffante, le manque de sommeil ... mix explosif !
Ce qui me rends le plus folle c'est qu'elle a toujours si bien dormi et en a toujours eu besoin. Et là c'est du n'importe quoi! Est-ce la chaleur? Est-ce sa sœur qui a force de la réveiller tous les matins à 6h pensant des mois, lui a bousillé son sommeil. Est-ce la jalousie, le besoin de moi permanent poussé à l’extrême?
Je ne sais pas répondre à ces questions, et je me les pose tous les jours, à en devenir dingue. Je ne sais plus quoi faire, comment lui parler, quoi lui expliquer. Si je relâche la pression, elle en profite jusqu'au caprice que vraiment je ne peux pas laisser passer. C'est peut être ça le souci et elle l' compris? Il faudrait soit tout laisser passer, soit rien du tout? Je voudrais que quelqu'un vienne me dire, me donner les clefs, la solution pour retrouver ma bébé parfaite, et la paix à la maison. Je voudrais ne plus pleurer de cette situation, ne plus crier. Je voudrais redevenir la Maman bienveillante que j'étais. Je voudrais retrouver nos soirées de calme jusqu'au bout, on on riait et se câliner toutes les 3. Je voudrais qu'elle sache que je l'aime tellement et que c'est pour ça que c'est si difficile de la sentir si dure.

Je ne sais pas comment ça serait si sa sœur n'était pas là, si j'avais toute mon attention que pour elle. Si elle était seule dans sa chambre et qu'elle pouvait y faire la java jusqu'à pas d'heure sans risquer de réveiller qui que se soit.
Je ne sais pas si elle est comme ça à cause de la présence de sa sœur, où si c'est l'âge et qu'on n'y aurait pas échappé dans tous les cas. Je ne saurais jamais.
Mais si vous avez des idées de solutions, des expériences à partager, je prends, Parce que ce soir, après une énième soirée seule avec elles, je suis a bout.

(Re)commencer le running après bébé




J'ai toujours plus ou moins couru. Jamais "sérieusement", toujours pour le plaisir/me défouler/maigrir (rayer la mention inutile en fonction des périodes ). Mais pendant ma deuxième grossesse, ça m'a manqué. Vraiment. Je me suis mise à lire quelques blogs de runneuses, et ça m'a donne envie de m'y mettre "vraiment". De "passer du footing du Dimanche au running" pour reprendre une expression alors lue.
J'ai donc repris la course aux environs des 6 mois de la Mini.
J'ai eu l'occasion de pouvoir m'inscrire dans un club d'athlétisme pour vraiment pas cher du tout, et pile le jour qui me convenait. Pas évident en effet de trouver le temps quand on court partout tout le temps ( maison-boulot-crèche-enfants !) 
Depuis, sauf cas de force majeure (vacances, maladie) je m'oblige à courir 2 fois par semaine.
Je dis "oblige" parce-que c'est facile de trouver des excuses: il pleut un peu, j'ai passé une vraie nuit de merde, j'ai pas le temps, je suis un peu fatiguée .. 
Mais finalement je ne regrette jamais, ça me fait toujours un bien fou, et la régularité permet de m'améliorer et donc de me motiver. Cercle vicieux !

La motivation est le moteur de tout. Avec de la motivation tout le monde peut y arriver, même celles qui n'ont jamais couru. Voici tous mes petits conseils pour trouver la motivation de se mettre à la course à pieds, même (et surtout) en étant Maman:

Se fixer un jour, un créneau horaire: plus facile d'être régulier quand on a un moment fixe prévu. On peut s'organiser et prévoir en fonction. Pour moi c'est le mardi soir, le seul jour ou du coup c'est le Mari qui se débrouille d'aller chercher les filles, quoiqu'il arrive. C'est MON soir à moi!
Je me fixe aussi le samedi matin, et si vraiment gros imprévu qui m'empêche d'y aller, j'y vais le dimanche matin. (Mais là plus d'excuses .. Au pire je cours sous pluie !)

Trouver un(e) partenaire de run:
C'est beaucoup plus facile quand on n'est pas seul. Les jours où vous n'aurez pas envie, c'est cette personne qui vous motivera.
Essayer de motiver copines, copains, Maris, collègues de boulot... Vous serez peut-être surpris de voir qu'en fait beaucoup voudraient s'y mettre mais manquent de motivation pour le faire seul :)
Si malgré tout vous ne trouvez pas de partenaire dans votre entourage, sachez qu'il existe plein de groupes, sur Facebook par exemple, ou des sites Internet dédiés.
Par exemple, j'ai rejoint le groupe très sympa de MumNRun. On se motive mutuellement, conseille les débutantes, postent nos parcours et avev un peu de chance on peut même trouver des copines pour aller courir (j'ai commencé cet article il y a 2 mois .... entre temps le groupe #MunNRun a bien grossi et a même son site ! )

Écouter de la bonne musique:
Si vous courrez seule, pour se motiver à ne pas s'arrêter, pour accélérer, ou tout simplement rendre ce moment plus agréable, rien de mieux qu'une bonne Playlist, et de préférence des musiques qui bougent ! J'ai fais l'expérience d'écouter des albums d'un même groupe, et lorsque passe inévitablement une chanson plus douce, on ralenti le rythme des foulées automatiquement ;-)
J'aimais bien écouter des albums plutôt pop-rocks, mais à cause de ça  je suis passée aux playlists YouTube ou Spotify spéciales. Il suffit de chercher "running", "sport", "workout", etc. Il y en a beaucoup!

Télécharger une appli / acheter une montre de Running:
Avant je regardais tout juste le temps que je courrais. Maintenant j'utilise une appli (RunKeeper) et je trouve ça vraiment utile pour progresser. 
Sans tomber dans l'excès du contrôle des performances, c'est toujours bien de voir le temps couru, la distance et la vitesse moyenne, et suivre les évolutions. D'autant plus si vous êtes débutantes, vous verrez les 1ers résultats arriver très vite !  



Être un minimum équipée:
Avant je n'avais pas de vêtements spécifiques, mais en m'y remettant sérieusement je me suis acheté un collant (puis 2) et deux hauts de running. Et des chaussettes. Ces vêtements sont faits pour et ce n'est pas pour rien: on s'y sent vraiment mieux. Au pire si vous ne sentez pas la différence, comme ils sont généralement plutôt jolis, ça peut aussi vous motiver :)
Dans tous les cas le seul véritable investissement primordial reste les chaussures. Pas de panique si vous courez peux ou vous débutez, pas besoin de investir dans des chaussures chères. 
Par contre, si vous courez régulièrement ou de longues distances, n'oubliez pas que la course est un sport assez violent pour les genoux notamment.. Du bon matériel limite les dégâts ;-)

Se fixer un objectif:
Une distance, si petite soit-elle, un temps, un nombre de sorties par semaine ou par mois, une petite course, un semi marathon, un marathon ... peu importe ! l'idée est de se fixer un objectif atteignable qui vous motivera à sortir les baskets du placard .. et vous de chez vous ! 
Mon objectif à moi depuis ma reprise est de courir le Marseille-Cassis 2015 !

Voilà pour mes petits conseils ! Si vous n'avez jamais couru, je vous assure qu'au fil des mois j'ai vu plusieurs copines non sportives débuter le running, et elles ont toutes vites progréssé ! Certaines viennent même de courir leurs 1eres courses, et on atteint un très bon rythme! 
La motivation est essentielle pour démarrer, puis les endorphines feront le reste !
En si en plus vous êtes Maman, vous verrez que ce petit moment rien qu'a vous, cette petite heure de lâcher-prise, sans enfants et sans obligations deviendra vite indispensable :)


Et si en plus vous trouvez des coins paradisiaques pour courir, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas vous y mettre !


La polémique des nouveaux vaccins ... ou comment inquiéter les Mamans que nous sommes !

Depuis que je suis Maman, j'ai commencé à prendre conscience petit à petit de toutes les merdes que l'on trouve dans les produits qu'on utilise, les plats que l'on mange.
En tant que Maman, je fais particulièrement attention que les crèmes, savons, shampoings et autres que j'utilise sur mes bébés soient le plus naturels possible, je passe du temps à lire les étiquettes, je n'utilise pas de lingettes.
A la fin de l'allaitement, j'ai galéré à trouver un lait sans aluminium et sans huile de palme.
Je me suis mise à acheter parfois des produits Bio ...

Et puis aujourd’hui je suis tombé sur ça.



Vaccin DTPolio : le cri d'alarme du Professeur H. Joyeux

Alors je précise tout de suite: je ne suis pas une anti-vaccins ( mais je respecte tout à fait qu'on le soit !). Je suis consciente de leurs bienfaits, leurs avantages, leur utilité. (voici un lien qu'un copine m'a envoyé aujourdhui "les vaccins marchent : voici les faits" ( en anglais)

Je me pose juste des questions, je m'inquiète même, quant à ces "nouveaux" vaccins ...
Quant aux adjuvants et sels d'aluminium ( QUI mets encore de son plein grès du déo avec de l'aluminium dedans!?) que l'on retrouve dans ces vaccins et qui sont mauvais pour nos bébés.

Ce qui me dérange fortement ici c'est que nous, non médecins, à la base on n'y comprends rien. Et quand on cherche à se renseigner, on se confronte à des discours totalement contraires. Les défenseurs du pour et du contre. Tous les pays d'Europe ne font pas la même chose, les médecins au sein d'un même pays ne préconisent pas la même chose. Ce professeur ci-dessus crie au scandale, et à côté, certains démontrent que le risque qu'un enfant vacciné souffre d'effets secondaires est plus faible que le risque qu'il attrape la maladie et en meurre  ... avouez qu'il y a de quoi se perdre !

On peut bien essayer de faire confiance mais que penser de tous les scandales qui éclatent régulièrement, dès qu'on a un minimum de recul ? De toutes les remises en cause régulières en terme de santé publique?
A-t-on vraiment le choix après tout? Clairement, non. Et c'est ce point qui m’inquiètes le plus. On n'a pas le choix. Même si on arrive à se faire un avis, il n'y a pas d'autres alternatives, puisque les vaccins de base ne sont plus disponibles.
La seule alternative reste de prendre la responsabilité de ne pas faire vacciner ses enfants. Et encore, pour ceux dont c'est le choix, à la crèche on nous les présentes comme obligatoires !

Du coup ce soir je me pose des questions, là où je ne m'en posais même pas hier encore ..

En étant Maman on a déjà assez de soucis, de choix à faire, de responsabilités à prendre. Si on nous rajoute des doutes énormes sur des points qu'on ne maîtrise pas, sur lesquels on ne peut rien faire, si on nous culpabilise, si on nous perds ... on va pour de bons devenir dingues !

Personnellement, je préfère ne pas savoir, plutôt que d'être impuissante face à une telle inquiétude !



Tout faire pareil pour le 2ème enfant, c'est possible ?

Je ne sais pas si c'est moi ou si c'est tout le monde, mais depuis que j'ai appris ma 2ème grossesse, je me suis toujours dit que tout ce que j'ai fait pour l'une je le ferai pour l'autre.

Ca a commencé dès les 1ers mois avec l'allaitement. Heureusement ca a été facile, mais quand j'en avais marre d'être la seule a me lever la nuit, ou de ne pas pouvoir sortir le soir, que j'ai eu des doutes en général, je me suis toujours dit que je l'allaiterais comme sa sœur un point c'est tout.
Ou les photos. J'en prends moins et pour ma Grande j'avais déjà fait un beau livre photo de ses 3 premiers mois et un album de ma grossesse. 
Pour ma Mini j'ai acheté l'album et trié les photos. C'est tout. Je n'arrive pas à trouver le temps... Mais je le ferai, c'est sur !
A Noël, je me souviens avoir été sincèrement peinée de voir sa grande sœur être encore couverte de cadeaux, bien plus qu'elle. Surtout par rapport au 1er Noël de ma grande. 
Alors oui, ma grande c'était le 1èr bébé de la famille. Tout était nouveau avec elle, et pour tout le monde. C'est un fait, il faut que je me fasse à cette idée que non, je ne pourrai peut-être pas toujours tout faire pareil. 

Mais quand même, parfois je me mets une espèce de pression pour que ma Mini ait les mêmes choses, vive les mêmes choses, avec la même intensité. C'est sûrement bête.
Pas plus tard que ce week-end pour ses 1 an.
1 mois que je voulais m'y mettre, pour lui préparer une jolie fête, faire un joli décor. Mais impossible pas le temps. Mais comme je l'avais fait pour Choupette c'était impossible pour moi de ne rien faire. Je DEVAIS m'y mettre!
Alors j'ai tout fait dans l'urgence. Une petite commande sur my Little Day et un passage par Auchan plus tard, j'avais tout pour faire un joli rainbow birthday ! ( je vous montre tout ça bientôt) 
Quand les gens sont arrivés, il faisait beau ils sont allés directement sur la terrasse. Même si on est ensuite rentré, une seule personne m'a dit que c'était super tout ce que j'avais fait... Ma Mère !
Le même sentiment qu'à Noël m'a envahi mais au moins je n'avais pas de regrets, j'ai réussi à faire une jolie fête pour ma Mini comme je l'avais fait pour ma Choupette. Je pense que du coup elle a bien senti que tout le monde était la pour elle, que c'était sa journée, et c'est le plus important !

Et vous alors, vous vous "mettez la pression" pour le 2ème ? 
Je suppose qu'à partir du 3ème on laisse tomber, on sait que c'est juste pas possible ?



A quelques jours de leurs anniversaires ..

Comme toutes les années depuis 2 ans, à l'approche de son anniversaire mon cœur se noue un peu.
Je regarde la date fatidique s'approcher à grands pas. Je tourne la tête comme pour ne pas voir ou ralentir le temps.
La première année surtout. L'approche de ses 1 an arrivé trop vite c’était vraiment dur.
Pour ses 2 ans finalement, c'était un peu plus facile. J'étais en congés maternité depuis peu, je profitais un peu plus d'elle qu'en temps normal. Ou peut-être que je m'y étais faite, au temps qui passe si vite.
Mais cette année, c'est la double peine, le double effet KissKool !
Nous sommes le 10: Dans trois jours ma grande aura 3 ans. Et dans 1 mois tout pile mon petit bébé aura 1 an !
C'est bien trop dur de voir le temps filer à ce point. Et je pense que cette année est d'ailleurs passée terriblement vite à cause justement du fait qu'elles sont maintenant 2 ! 


Ma Choupette qui hier encore était mon bébé, se transforme à une vitesse assez hallucinante ces derniers temps, en petite fille. Une jolie petite fille avec ses petites manières, ses envies, son caractère. Elle me répète tout le temps, pour tout "je suis une grande moi" et que "bientôt, moi j'irai à l’école, parce que je suis grande, j'ai bientôt 3 ans"! J'adore, parce que on a tellement plus d'échanges et on partage de plus en plus de choses. mais quand même, où est mon bébé!?


elle fait si grande sur cette photo .. 

Et puis ma Mini. Le tout petit bébé de la famille, tout fragile, tout neuf, va avoir 1 an ! Elle gambade partout dans l'appart, se tient debout aussi souvent qu'elle peut, en faisant tout le tour de la table basse, elle sourit à tout, tout le temps, elle commence à manger avec les doigts des petits bouts de haricots verts, des pâtes, elle dit "mama" et baragouine plein de choses dans son langage de bébé. Elle qui est né hier. il y a bientôt un an ... où est passé mon bébé?!



Où sont mes bébés ?!

Et vous, vous les vivez comment les anniversaires de vos bébés? Ça passe avec le temps ce sentiment ? 



9 mois auprès de toi

Ma Mini, tu viens d'avoir 9 mois. Déjà. Déjà plus de temps passé à mes côtés que en moi. 
J'ai cette vague et amère impression de ne pas avoir réussi à profiter à fond de toi dans les tout premiers mois de ta vie. La fatigue, le manque de temps avec ta grande sœur à gérer... J'ai profité dès que j'ai pu bien sur, mais j'ai l'impression de beaucoup plus profiter depuis quelques mois seulement. Je te câline et te bisouille à fond !
Enfin .. quand tu veux bien. T'es un peu brusque, tu m'arraches les cheveux, tu n'aimes pas rester seule, tu maronnes souvent. 
Mais mon Dieu qu'est ce que tu souris! Tout le temps. Mon bébé sourire!
Et tu ris. Aux éclats. Souvent grâce à ta sœur. 
Tu n'aimes pas rester dans ton parc parce que tu préfères courir à 4 pattes après elle d'ailleurs.
Tu aimes déjà lui piquer ses puzzles ou ses livres, tellement plus intéressants que tes jouets de bébé que tu regardes à peine.
Tu sembles tellement heureuse de pouvoir enfin prendre ton bain avec elle aussi. Et manger dans la chaise haute à coté d'elle depuis quelques jours.
En fait j'ai l'impression de ne pas être autant importante pour toi que ce que je l'étais pour elle. Ça fait un peu bizarre, mais ça paraît tellement chouette d'avoir une grande sœur que ça rempli mon cœur de bonheur aussi. Différemment c'est tout.
Tu es ma petite brune, celle qui a 3 petites dents, qui est très agacée par les prochaines qui ne vont sûrement pas tarder. Tu manges très bien, voudrais toujours goûter à tout. Tu te tiens très bien debout, te lèves et te rabaisses avec grande facilité, te régales à jeter 100 fois tes jouets par terre pour que je les ramasse, et souris encore et encore ! 
Un deuxième petit rayon de soleil dans notre maison, quasiment à l'opposé exact de ta sœur. 
Avec toi je découvre simplement une 2ème façon d'être Maman, et que le cœur d'une Maman est bel et bien extensible comme toutes les Maman le disent.